Un jour j’ai joué à ma console pendant 48 heures d’affilé

C’est bien connu, les jeux vidéo sont réputés pour leur attractivité et leur diversité. Souvent, les joueurs ont du mal à s’en départir, une fois qu’ils y sont connectés. Certaines personnes peuvent même résister durant des heures sans brancher. Ce fut mon cas lorsqu’un jour j’ai joué à ma console pendant 48 heures d’affilé. Il est vrai que cela représente un sacré laps de temps. Mais dans le feu de l’action, il n’est pas question de lâcher du bride, et but étant de sortir vainqueur. Néanmoins, si la victoire apparaît comme étant un excellent appât pour l’ensemble des joueurs, pour certains d’entre eux,  le seul plaisir du jeu suffit à le convaincre de rester le plus de temps possible. Ainsi, chaque joueur a ses propres raisons et  ses propres endurances. Tout comme j’ai les miennes.

Les raisons qui m’ont poussé à jouer à ma console pendant 48 heures d’affilé

La première raison qui m’a poussé à jouer à ma console pendant 48 heures d’affilés est d’abord mon amour des jeux vidéo. Il s’agit assurément de mon divertissement préféré. Et ma console me permet de jouer à différentes sortes de jeux, ce qui me donne le loisir d’opter pour celui qui m’attirait le plus. La diversité des jeux auquel je peux jouer fait également partie des raisons qui m’ont poussé à jouer durant 48 heures d’affilé.

Par ailleurs, au vu des exploits  des autres joueurs, en matière d’endurance aux jeux vidéo, j’ai également souhaité tester mes limites au point de parvenir à jouer durant 48 heures d’affilés. Dans mon geste, j’ai souhaité parvenir à pousser mes limites, en avançant le plus loin  qu’il me soit possible de parvenir dans mes jeux. C’est également pourquoi j’ai joué à ma console pendant 48 heures d’affilés car je ne voulais pas me départir de mes parties de jeux, et devoir ainsi tout recommencer depuis le début.

Addiction-Jeu-Vidéo-Effets-Santé

Les effets des jeux vidéo sur ma santé

Lorsque l’on aborde les effets qu’ont les abus de jeux vidéo sur la santé, c’est toujours son côté négatif qui souvent vient dans un premier réflexe. Néanmoins, contre toutes attentes, jouer à la console peut s’avérer bénéfique pour le joueur qui s’y adonne. En effet, des études universitaires ont démontré que les jeux vidéo peuvent avoir des répercussions positives sur la psychologie ou même le physique du joueur, en fonction de la nature des jeux vidéo auquel le joueur décide de jouer.

Simone Kühn, une spécialiste explique même que certaines zones du cerveau sont titillées lorsqu’une personne joue aux jeux vidéo. Ainsi, il a été prouvé que jouer avec ma console pendant 48 heures d’affilé m’a permis d’exercer mon cerveau. Par ailleurs, si le temps que j’ai passé à jouer avec ma console peut paraître long, je n’ai éprouvé aucune oppression durant le jeu. Au contraire, j’étais parfaitement détendu et je prenais plaisir à avancer dans mon jeu. Cette petite expérience me permet donc d’affirmer que jouer aux jeux vidéo est un bon remède contre le stress, plutôt que de faire cela.